En s’inclinant (2-3) face au FC Barcelone, mercredi soir au Parc des Princes, le Paris Saint-Germain a sérieusement compromis ses chances de qualification pour les demi-finales de la prestigieuse Ligue des champions. Après cette défaite inattendue, il est naturel de chercher les principaux coupables. De nombreux observateurs pointent du doigt Luis Enrique. Jérôme Rothen rejoint ce constat, tout en soulignant que les joueurs ne doivent en aucun cas être exemptés de responsabilités.

« Pourquoi je veux défendre Luis Enrique ? Je suis d’accord sur un certain nombre de points, sur les choix tactiques de Luis Enrique, notamment lors de ce match, sur la composition de l’équipe… Comme nous l’avons tous remarqué et dit, cela nous a surpris, ainsi que son équipe, car elle n’a pas été performante. Mais dans ce type de match, l’entraîneur assume sa part de responsabilité, mais ce sont surtout les joueurs qui doivent assumer la leur. Quand on se sent trahi par les joueurs, que ce soient les supporters, les passionnés du PSG, les dirigeants, l’entraîneur, les remplaçants… Certains titulaires ont trahi ces personnes-là », a déclaré le consultant sportif sur les ondes de RMC.

Table des matières

Faillite mentale

L’ancien joueur de milieu de terrain met en lumière un problème de mentalité. « Je suis désolé, mais j’attendais un autre état d’esprit, des joueurs conquérants, ayant envie de se battre ensemble, de mettre la pression sur l’adversaire. Comment renverser une équipe en quarts de finale de la Ligue des champions ? C’est en ayant un état d’esprit de combat. Pourquoi le PSG n’a pas réussi à rivaliser dans les duels, en étant toujours un ou deux pas derrière ? Parce que l’état d’esprit n’était pas le bon et qu’ils n’avaient pas la volonté de se dépasser, pas plus que d’habitude. Dans ce type de match, il faut se dépasser plus que la normale », souligne Rothen lors de son émission radio.

Opta estime que le club parisien n’a que 23,44% de chances de se qualifier pour les demi-finales. Cependant, un espoir subsiste. Depuis la saison 2021-2022, la règle des buts à l’extérieur comptant double en cas d’égalité sur une confrontation aller-retour a été abolie. De plus, le match retour ne se jouera pas au Nou Camp. Le célèbre stade des Blaugranas est en cours de rénovation. Ainsi, c’est au Stade Olympique de Montjuïc, un stade plus petit, que les hommes de Xavi affronteront ceux de Luis Enrique le mardi 16 avril.